Marie Martinod remporte l’Or aux X Games 2017

Marie Martinod remporte l’Or aux X Games 2017

Marie Martinod remporte l’Or aux X Games 2017
Marie Martinod remporte l’Or aux X Games 2017

X Games : Martinod en or !

Séquence émotion à Aspen dans la nuit de vendredi à samedi avec la victoire décrochée en halfpipe par la Plagnarde. Son deuxième titre aux X Games après 2013. La Japonaise Ayana Onozuka et l’Américaine Maddie Bowman complètent le podium.

La vie de Marie Martinod est un formidable roman. Une épopée enivrante dont on dévore chaque chapitre plus haletants les uns que les autres. Le dernier en date sort tout juste de four et vaut, à lui seul, toutes les insomnies du monde.
Style, amplitude. Dès son premier run (89,33 points), la Plagnarde a pris les commandes de la finale pour ne plus jamais les lâcher. A 32 ans, la Savoyarde remporte sa quatrième médaille aux X Games onze ans après le bronze de 2006. Sa deuxième en or après Tignes en 2013 pour son grand retour à la compétition le temps de mettre au monde Melirose, sa fille aujourd’hui âgée de sept ans.
L’histoire est encore plus belle quand on sait qu’elle fut toute proche de s’arrêter en cours de route. Lâchée en septembre par ses deux sponsors principaux, Marie Martinod aura connu une intersaison pour le moins agitée avant de trouver la force et l’énergie de se relever. Cela aurait constitué un immense gâchis quand on connaît la suite.
Décembre, première Coupe du monde de l’hiver à Copper : victoire ! Janvier, retour aux X Games après avoir été snobée en 2016 (elle était remplaçante) : victoire ! Tout ça à une petite année des JO où la vice-championne olympique n’aura qu’une seule idée en tête : décrocher l’or. L’épilogue que cette héroïne de roman mérite.
Les réactions

Marie Martinod, première : « La compétition a ressemblé à celle de Copper (l’ouverture de la Coupe du monde où elle s’est imposée). Dès les premiers entraînements, j’ai très vite senti que j’étais forte même si je savais que les autres filles avaient des tricks (sauts) dans les poches. J’ai bétonné mon premier run pour mettre la pression sur mes adversaires qui s’élançaient derrière moi. Si j’ai skié propre et haut, je suis lucide sur le fait que les filles derrière moi ont plus de technique. Je savoure l’instant, mais je ne veux ni m’emballer, ni me voiler la face. Je sais qu’il y a encore du boulot si je veux garder cette place. Je dois bosser mon unnatural 900 car  Maddie (Bowman) pose trois 900 par exemple. »

Greg Guenet, entraîneur : « On est passé par toutes les émotions. Si le résultat d’ensemble est mitigé (avec les 5e et 8e places de Benoît Valentin et Kevin Rolland), on est super content pour Marie ! Elle a fait son ski. Elle maîtrise son run et fait la différence sur la propreté et la hauteur. Elle réalise un joli parcours. Elle est toujours surprenante. Le problème de shape n’a pas joué sur les filles. Le halfpipe était beaucoup plus adapté à leur ski (qui va moins haut). »

 

Article de SKI CHRONO  du 28.01.2017

Revoir son run en vidéo ICI 

 

div#stuning-header .dfd-stuning-header-bg-container {background-color: #ffffff;background-size: theme-default;background-position: center center;background-attachment: initial;background-repeat: no-repeat;}#stuning-header div.page-title-inner {min-height: 100px;}